JFL

Pourquoi Jarislowsky Fraser ?

La recherche fondamentale et la gestion de portefeuille éprouvée de Jarislowsky Fraser sont accessibles à davantage d’investisseurs par le biais des fonds communs de placement (« Fonds mutuels »).

Depuis plusieurs décennies, la recherche et la perspicacité de Jarislowsky Fraser ont permis aux investisseurs institutionnels et aux clients privés de traduire des occasions de marché en performance d’investissement.

Avec le lancement de nos trois fonds mutuels à faibles coûts en 2010 – les fonds Sélect revenu, Sélect équilibré et Sélect actions canadiennes – nous offrons la même expertise à un groupe d’investisseurs plus diversifié, fournissant un accès exclusif à des investissements de qualité supérieure et à faible risque avec des rendements à long terme constants peu importe l’environnement économique.

 

Bénéfices de notre expertise en gestion des investissements

Nos trois fonds ont été bâtis en fonction de l’engagement de Jarislowsky Fraser à fournir un meilleur accès aux rendements que notre expertise éprouvée peut offrir, à un faible coût.

Conclusion : notre engagement envers des coûts faibles vous donne l’occasion de maximiser vos investissements.

Nos fonds sont éligibles pour les comptes enregistrés et disponibles aux investisseurs canadiens avec un investissement initial d’aussi peu que 500 $ par l'entremise d'un conseiller ou d'un courtier à escompte.

 

Investissement par l’intermédiaire d’un conseiller

Lorsque vous consultez un conseiller en placements ou un planificateur financier, vous avez deux options sans frais de souscription pour les fonds Jarislowsky Fraser :

  • Série Conseillers – pour les comptes d’investissements traditionnels.
  • Série F – pour les comptes dont les frais sont en pourcentage des actifs.

 

Investissement auto-géré

Si vous gérez votre propre portefeuille, nous offrons la Série E.

  • La Série E est disponible par l’intermédiaire d’un courtier à escompte et pourrait être sujette à la commission régulière ou des frais de transactions.
  • La Série E des fonds Jarislowsky Fraser exige un investissement initial de 10 000 $.

 

Pour plus d’information sur les Fonds Jarislowsky Fraser, référez-vous à l’aperçu des fonds ci-dessous ou contactez-nous à fondsmutuels@jflglobal.com

 

Arrow

Prix unitaire et performance

  • Prix unitaire
    Série Conseillers
  • Performance
    Série Conseillers

En date du 21 septembre 2020

NOM DU FONDS PRIX (CND) CHANGEMENT HISTORIQUE
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers) 10,06 -0.4% Consulter
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 14,84 -0.5% Consulter
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 16,40 -1.0% Consulter

En date du 30 juin 2020

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -0,32 -0,32 1,30 2,12 2,51 3,96
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -1,89 -1,89 0,90 3,33 3,77 5,47
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -8,96 -8,96 -5,06 1,95 3,51 5,55

Le rendement des fonds mutuels est net (une fois déduits des frais).
Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assujettis à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Prière de lire le prospectus avant d'investir. Les taux de rendement mentionnés correspondent au rendement total composé annuel historique. Ils tiennent compte des variations de la valeur par part ainsi que du réinvestissement des distributions; mais les frais de vente, de rachat et de distribution, les frais facultatifs et les impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres, qui auraient réduit le rendement, ne sont pas pris en compte. Les placements dans les fonds communs de placement ne sont pas assurés par la Société d'assurance-dépôts du Canada ni par toute autre société d'assurance-dépôts gouvernementale. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent, et le rendement passé peut ne pas se reproduire.

Fonds Jarislowsky Fraser BNI

  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI
    (Série Conseillers)
  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI
    (Série Conseillers)
  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI
    (Série Conseillers)

OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L’objectif de placement du Fonds consiste à procurer un revenu régulier et à assurer une croissance du capital modérée en investissant dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres à revenu fixe canadiens et de titres de participation de sociétés canadiennes. Le fonds peut investir environ 25 % de ses actifs dans des actions ou des titres de revenus fixes d’émetteurs étrangers.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un faible niveau de risque. Investisseurs qui désirent bénéficier d'un placement diversifié composé d’actions et de titres à revenu fixe.

STRATÉGIE 

  • Le Fonds détient des titres à revenu fixe de première qualité ainsi que des actions de qualité supérieure afin de maximiser le revenu tout en minimisant le risque de taux d’intérêt et de crédit.
  • Les échéances et la qualité de crédit des titres choisis positionnent le fonds de façon à ce qu’il puisse faire face à différentes phases du cycle économique.
  • Les émetteurs de dette de crédit moindre sont soumis à une analyse qui met l’accent sur la stabilité des flux de trésorerie et sur la valeur résiduelle des obligations.
  • Les titres à revenu fixe détenu seront en moyenne de qualité supérieure.

 

Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 30 juin 2020

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect
revenu BNI (Série Conseillers)
7 octobre 2010 -0,32 -0,32 1,30 2,12 2,51 3,96

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

À la fin du deuxième trimestre, les marchés financiers ont comblé la majorité des pertes subies en mars, par contre, l’activité économique n’approche pas, même de loin, des niveaux normaux. Les banques centrales n’ont opposé aucune résistance et, tout au plus, ont agi avec une extrême prudence pour assurer les investisseurs qu’elles ont la volonté et les moyens de contrebalancer tout recul dans la reprise économique et sur les marchés financiers. Les choix de politique budgétaire, eux, ont été très variés, les inévitables réalités de la politique rendant plus houleuse l’adoption de nouvelles mesures de relance. Dans nos commentaires du premier trimestre, nous avions suggéré que la récession serait « sérieuse » et « avec quelques réserves, qu'elle sera de courte durée ». Ces mises en garde reflètent le niveau d'incertitude qui subsiste aujourd'hui. À ce stade-ci, on pourrait prétendre que les évaluations ont devancé la reprise économique, mais ceci n’est pas inhabituel puisque les marchés escomptent l’avenir. Ce qui est inhabituel, c’est la clarté avec laquelle les banques centrales, et en particulier la Réserve fédérale américaine, ont renforcé leur engagement à soutenir la reprise.

Le marché des obligations de sociétés s’est nettement rétabli au deuxième trimestre. À la mi-avril, la Banque du Canada a annoncé son intention de lancer un programme d’achat d’obligations de sociétés de 10 milliards de dollars en vue d’acquérir, sur le marché secondaire, des obligations admissibles de catégorie supérieure émises par des sociétés canadiennes. Sous l’effet de ce soutien direct sans précédent, les écarts sur obligations de sociétés ont connu une forte. Les obligations de sociétés canadiennes ont enregistré de forts gains, leurs taux obligataires chutant de 88 points de base en moyenne pendant que les taux sur les obligations de 10 ans du gouvernement fédéral n’ont baissé que de 24 points de base. De manière similaire, en avril, la Réserve fédérale américaine a aussi annoncé qu’elle soutiendrait les marchés du crédit à fort rendement, entraînant une reprise significative des obligations de sociétés à rendement élevé (notées en deçà de la catégorie investissement ou de la cote BBB), malgré la probabilité d’une hausse substantielle des taux de défaillance.

Le portefeuille d’obligations a devancé substantiellement l’Indice universel FTSE Canada durant le trimestre. Le principal contributeur, qui avait été le principal détracteur au dernier trimestre, fut notre surpondération en obligations de sociétés. Nous avons ajouté à notre exposition au cours du trimestre en raison du niveau historique de leur taux additionnel. Durant la dernière année, nous avions augmenté notre capacité à assumer un risque de crédit additionnel et ceci s’est révélé avantageux, lors du récent repli du marché. La sélection des titres a aussi contribué positivement à la performance. Le seul facteur négatif continue d’être notre plus courte duration, ou exposition aux taux d’intérêt, alors que les taux ont continué de baisser, quoique la baisse ait été mineure comparativement au premier trimestre. Durant le trimestre, le marché obligataire canadien a crû de 5,9 %, les obligations de sociétés produisant un rendement de 8,1c%. L’écart, ou la différence, entre les taux des obligations de sociétés et obligations du gouvernement s’est rétréci de 88 points de base durant la période. Les contributeurs à la performance dans la portion en actions du portefeuille ont été Restaurant Brands, Fanuc et Stantec. Le principal détracteur a été Compass Group.

Divulgations:

La Banque de Nouvelle-Écosse (BNS) est la société mère de Jarislowsky, Fraser Limitée. Les titres BNS détenus dans le portefeuille sont des titres apparentés. Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI revenu 3 mois 7,3%, 1 an 2,3%, 3 ans 3,0%, 5 ans 3,4% et depuis la création 4,8%. Les Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance-dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.

 


OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L’objectif de placement consiste à assurer une croissance du capital modérée. Le fonds investit, directement ou indirectement, dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres à revenu fixe et de titres de participation de sociétés canadiennes.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un risque faible à modéré et qui recherchent un placement diversifié, composé de titres de participation et de titres à revenu fixe.

STRATÉGIE 

  • Le Fonds détient des titres de participation de qualité supérieure ainsi que des titres à revenu fixe de première qualité.
  • La stratégie de placement est prudente et vise à préserver le capital. Elle se concentrera sur des sociétés à grandes capitalisations qui sont des chefs de file dans leur industrie, ont de fortes équipes de gestion, des antécédents de revenus favorables et un niveau d’endettement raisonnable.
  • Les échéances et la qualité de crédit des titres choisis positionnent le fonds de façon à ce qu’il puisse faire face à différentes phases du cycle économique.
  • Les émetteurs de dette de crédit moindre sont soumis à une analyse qui met l’accent sur la stabilité des flux de trésorerie et sur la valeur résiduelle des obligations.
  • Les titres à revenu fixe détenu seront en moyenne de qualité supérieure.

 

Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 30 juin 2020

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -1,89 -1,89 0,90 3,33 3,77 5,47

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

Le deuxième trimestre a donné lieu à un rebond extrêmement prononcé des marchés d’actions, encouragés par les mesures coordonnées de relance monétaire et budgétaire sans précédent qu’on a appliquées à l’échelle mondiale et les signes d’atténuation de la pandémie de la COVID-19. Du point de vue des secteurs, les technologies de l’information ont continué de mener sur la plupart des marchés. Soulignons aussi le secteur de la consommation discrétionnaire, les perspectives d’une réouverture graduelle de l’économie mondiale entretenant les espoirs d’une reprise des dépenses de consommation. Les titres liés aux matériaux ont aussi bien réagi sur de nombreux marchés, les aurifères contribuant notamment au rendement des indices canadiens. La consommation de base et les banques n’ont pu maintenir la cadence du rebond boursier au deuxième trimestre. Le marché américain a continué de livrer une forte performance, les poids lourds de la technologie stimulant la progression des indices de référence, malgré des troubles sociaux persistants et une résurgence des cas de COVID-19 dans de nombreux états. Plusieurs marchés liés aux produits de base, comme l'Australie et l'Afrique du Sud, ont également enregistré des gains. Le marché des obligations de sociétés s’est nettement rétabli au deuxième trimestre par suite des mesures prises par les banques centrales. Sous l’effet de ce soutien direct sans précédent, les écarts sur obligations de sociétés ont connu une forte reprise — une situation inhabituelle, lorsque l’environnement économique est très faible. Les obligations de sociétés canadiennes ont enregistré de forts gains, leurs taux obligataires chutant de 88 points de base en moyenne pendant que les taux sur les obligations de 10 ans du gouvernement fédéral n’ont baissé que de 24 points de base. De manière similaire, en avril, la Réserve fédérale américaine a aussi annoncé qu’elle soutiendrait les marchés du crédit à fort rendement, entraînant une reprise significative des obligations de sociétés à rendement élevé (notées en deçà de la catégorie investissement ou de la cote BBB), malgré la probabilité d’une hausse substantielle des taux de défaillance.

Ce fut un trimestre difficile pour le portefeuille d’actions canadiennes qui a été devancé par l’Indice composé S&P/TSX, surtout à cause d’une montée substantielle de l’or et des autres titres des métaux précieux et aussi de notre sous-pondération de Shopify, qui a plus que doublé durant le trimestre et qui représente maintenant le principal titre de l’indice. Les principaux contributeurs ont été Restaurant Brands et Shopify. Les trois principaux facteurs ayant contribué positivement au rendement du portefeuille depuis le début de l’année sont notre absence de participation dans Suncor et BMO, ainsi que notre surpondération de Stantec. Les principaux détracteurs ont été notre sous-pondération dans Shopify, notre absence de participation dans Barrick, ainsi que notre surpondération dans Gildan.

Divulgations :

La Banque de Nouvelle-Écosse (BNS) est la société mère de Jarislowsky, Fraser Limitée. Les titres BNS détenus dans le portefeuille sont des titres apparentés. Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI 3 mois 9,7%, 1 an 2,1%, 3 ans 4,5%, 5 ans 4,9%, depuis la creation 6,7%. Les Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance -dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.


OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L'objectif de placement consiste à procurer aux épargnants une croissance du capital à long terme. Le fonds investit, directement ou indirectement, dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres de participation d’émetteurs canadiens de grandes capitalisations.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un risque moyen et qui désirent ajouter un fonds d'actions canadiennes à leur portefeuille.

STRATÉGIE 

  • Le portefeuille est composé de titres de sociétés à grandes capitalisations qui sont des chefs de file dans leur industrie, ont de fortes équipes de gestion, des antécédents de revenus favorables et un niveau d’endettement raisonnable.
  • Les titres sont choisis en fonction d’une analyse fondamentale ainsi que d’une approche fondée sur la « croissance à un prix raisonnable » et une perspective d’investissement à long terme.
  • Le portefeuille peut détenir jusqu’à 15% de ses actifs dans des titres d’émetteurs étrangers qui démontrent une perspective de croissance élevée et un potentiel de risque inférieur à la moyenne.
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 30 juin 2020

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -8,96 -8,96 -5,06 1,95 3,51 5,55

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

Le deuxième trimestre a donné lieu à un rebond extrêmement prononcé des marchés d’actions, encouragés par les mesures coordonnées de relance monétaire et budgétaire sans précédent qu’on a appliquées à l’échelle mondiale et les signes d’atténuation de la pandémie de la COVID-19. Du point de vue des secteurs, les TI ont continué de mener sur la plupart des marchés. Soulignons aussi le secteur de la consommation discrétionnaire, les perspectives d’une réouverture graduelle de l’économie mondiale entretenant les espoirs d’une reprise des dépenses de consommation. Les titres liés aux matériaux ont aussi bien réagi sur de nombreux marchés, les aurifères contribuant notamment au rendement des indices canadiens. La consommation de base et les banques n’ont pu maintenir la cadence du rebond boursier au deuxième trimestre. Le marché américain a continué de livrer une forte performance, les poids lourds de la technologie stimulant la progression des indices de référence, malgré des troubles sociaux persistants et une résurgence des cas de COVID-19 dans de nombreux états. Plusieurs marchés liés aux produits de base, comme l'Australie et l'Afrique du Sud, ont également enregistré des gains. Le marché des obligations de sociétés s’est nettement rétabli au deuxième trimestre par suite des mesures prises par les banques centrales. Sous l’effet de ce soutien direct sans précédent, les écarts sur obligations de sociétés ont connu une forte reprise — une situation inhabituelle, lorsque l’environnement économique est très faible. Les obligations de sociétés canadiennes ont enregistré de forts gains, leurs taux obligataires chutant de 88 points de base en moyenne pendant que les taux sur les obligations de 10 ans du gouvernement fédéral n’ont baissé que de 24 points de base. De manière similaire, en avril, la Réserve fédérale américaine a aussi annoncé qu’elle soutiendrait les marchés du crédit à fort rendement, entraînant une reprise significative des obligations de sociétés à rendement élevé (notées en deçà de la catégorie investissement ou de la cote BBB), malgré la probabilité d’une hausse substantielle des taux de défaillance.

Ce fut un trimestre difficile pour le portefeuille d’actions canadiennes qui a été devancé par l’Indice composé S&P/TSX, surtout à cause d’une montée substantielle de l’or et des autres titres des métaux précieux et aussi de notre sous-pondération de Shopify, qui a plus que doublé durant le trimestre et qui représente maintenant le principal titre de l’indice. Les principaux contributeurs ont été Restaurant Brands et Shopify. Les trois principaux facteurs ayant contribué positivement au rendement du portefeuille depuis le début de l’année sont notre absence de participation dans Suncor et BMO, ainsi que notre surpondération de Stantec. Les principaux détracteurs ont été notre sous-pondération dans Shopify, notre absence de participation dans Barrick, ainsi que notre surpondération dans Gildan.

Divulgations :

La Banque de Nouvelle-Écosse (BNS) est la société mère de Jarislowsky, Fraser Limitée. Les titres BNS détenus dans le portefeuille sont des titres apparentés. Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI 3 mois 11,8%, 1 an -4,0%, 3 ans 3,1%, 5 ans 4,7%, depuis la creation 6,8%. Les Fonds Jarislowsky Fraser BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance -dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.

Arrow

Documents règlementaires et votes par procuration

Nom du fond

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série T5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série F5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série T5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série F5)

Notice Annuelle

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

RDRF annuel - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

RDRF annuel - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

RDRF annuel - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Prospectus

Politique de vote par procuration et procédures

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Rapport aux porteurs

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser sélect équilibré

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Arrow

Contacts

fondsmutuels@jflglobal.com

Bureau de Montréal
Guillaume Bougie
gbougie@jflglobal.com
Tel: (514) 842-2727
(866) 475-1875

Bureau de Toronto
Paul Ng
png@jflglobal.com
Tel: (416) 363-7417
(800) 736-8666

Bureau de Calgary
Don Herman
dherman@jflglobal.com
Tel: (403) 233-9117
(866) 475-1874

Bureau de Vancouver
Mark Fattedad
mfattedad@jflglobal.com
Tel: (604) 676-3612
(866) 475-1877