JFL

Pourquoi Jarislowsky Fraser ?

La recherche fondamentale et la gestion de portefeuille éprouvée de Jarislowsky Fraser sont accessibles à davantage d’investisseurs par le biais des fonds communs de placement (« Fonds mutuels »).

Depuis plusieurs décennies, la recherche et la perspicacité de Jarislowsky Fraser ont permis aux investisseurs institutionnels et aux clients privés de traduire des occasions de marché en performance d’investissement.

Avec le lancement de nos trois fonds mutuels à faibles coûts en 2010 – les fonds Sélect revenu, Sélect équilibré et Sélect actions canadiennes – nous offrons la même expertise à un groupe d’investisseurs plus diversifié, fournissant un accès exclusif à des investissements de qualité supérieure et à faible risque avec des rendements à long terme constants peu importe l’environnement économique.

 

Bénéfices de notre expertise en gestion des investissements

Nos trois fonds ont été bâtis en fonction de l’engagement de Jarislowsky Fraser à fournir un meilleur accès aux rendements que notre expertise éprouvée peut offrir, à un faible coût.

Conclusion : notre engagement envers des coûts faibles vous donne l’occasion de maximiser vos investissements.

Nos fonds sont éligibles pour les comptes enregistrés et disponibles aux investisseurs canadiens avec un investissement initial d’aussi peu que 500 $ par l'entremise d'un conseiller ou d'un courtier à escompte.

 

Investissement par l’intermédiaire d’un conseiller

Lorsque vous consultez un conseiller en placements ou un planificateur financier, vous avez deux options sans frais de souscription pour les fonds Jarislowsky Fraser:

  • Série Conseillers – pour les comptes d’investissements traditionnels.
  • Série F – pour les comptes dont les frais sont en pourcentage des actifs.

 

Investissement auto-géré

Si vous gérez votre propre portefeuille, nous offrons la Série E.

  • La Série E est disponible par l’intermédiaire d’un courtier à escompte et pourrait être sujette à la commission régulière ou des frais de transactions.
  • La Série E des fonds Jarislowsky Fraser exige un investissement initial de 10 000 $.

 

Pour plus d’information sur les Fonds Jarislowsky Fraser, référez-vous à l’aperçu des fonds ci-dessous ou contactez-nous à fondsmutuels@jflglobal.com

 

Arrow

Prix unitaire et performance

  • Prix unitaire
    Série Conseillers
  • Performance
    Série Conseillers

En date du 18 avril 2019

NOM DU FONDS PRIX (CND) CHANGEMENT HISTORIQUE
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers) 10,18 0.3% Consulter
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 14,36 0.6% Consulter
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 17,03 0.6% Consulter

En date du 31 octobre 2018

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -1,19 2,50 -0,03 2,57 2,98 3,94
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -2,46 3,91 0,21 4,12 4,40 5,48
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -4,12 6,23 -0,31 6,24 5,21 6,26

Le rendement des fonds mutuels est net (une fois déduits des frais).
Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assujettis à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Prière de lire le prospectus avant d'investir. Les taux de rendement mentionnés correspondent au rendement total composé annuel historique. Ils tiennent compte des variations de la valeur par part ainsi que du réinvestissement des distributions; mais les frais de vente, de rachat et de distribution, les frais facultatifs et les impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres, qui auraient réduit le rendement, ne sont pas pris en compte. Les placements dans les fonds communs de placement ne sont pas assurés par la Société d'assurance-dépôts du Canada ni par toute autre société d'assurance-dépôts gouvernementale. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent, et le rendement passé peut ne pas se reproduire.

Fonds Jarislowsky Fraser BNI

  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI
    (Série Conseillers)
  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI
    (Série Conseillers)
  • Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI
    (Série Conseillers)

OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L’objectif de placement du Fonds consiste à procurer un revenu régulier et à assurer une croissance du capital modérée en investissant dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres à revenu fixe canadiens et de titres de participation de sociétés canadiennes. Le fonds peut investir environ 25 % de ses actifs dans des actions ou des titres de revenus fixes d’émetteurs étrangers.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un faible niveau de risque. Investisseurs qui désirent bénéficier d'un placement diversifié composé d’actions et de titres à revenu fixe.

STRATÉGIE 

  • Le Fonds détient des titres à revenu fixe de première qualité ainsi que des actions de qualité supérieure afin de maximiser le revenu tout en minimisant le risque de taux d’intérêt et de crédit.
  • Les échéances et la qualité de crédit des titres choisis positionnent le fonds de façon à ce qu’il puisse faire face à différentes phases du cycle économique.
  • Les émetteurs de dette de crédit moindre sont soumis à une analyse qui met l’accent sur la stabilité des flux de trésorerie et sur la valeur résiduelle des obligations.
  • Les titres à revenu fixe détenu seront en moyenne de qualité supérieure.

 

Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 31 octobre 2018

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect
revenu BNI (Série Conseillers)
7 octobre 2010 -1,19 2,50 -0,03 2,57 2,98 3,94

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

Les marchés obligataires ont rebondi avec force après leur recul du troisième trimestre, affichant un rendement de 1,8 % au Canada et de 7,4 % aux États-Unis (exprimé en $ CAN dans les deux cas). La Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque du Canada ont continué de relever leur taux de financement à un jour, le portant à 2,5 % et 1,75 % respectivement. L’impact de ces hausses des taux d’intérêt a été éclipsé par le contexte moins sain des marchés financiers et l’évident changement de ton des communications des dirigeants de banque centrale. La Banque centrale européenne, comme elle l’avait déjà laissé voir, a annoncé la fin de son programme d’achat d’actifs mais a gardé un ton conciliant en maintenant le taux de financement à un jour à -0,4 %.

Le fonds a livré un rendement inférieur à celui de l’Indice obligataire universel FTSE TMX au quatrième trimestre pour deux raisons avant tout. La surpondération du fonds en obligations de sociétés a nui à son rendement relatif vu l’élargissement important des écarts entre obligations de sociétés canadiennes. Les positions du fonds dans des obligations liées à l’inflation ont aussi affaibli son rendement global du fait que les attentes inflationnistes au Canada ont été réduites de beaucoup durant le quatrième trimestre. Notre sous-pondération en obligations provinciales en comparaison de l’indice de référence universel FTSE TMX a contribué positivement au rendement global du fonds, étant donné le sous-rendement des obligations provinciales par rapport à celles du gouvernement fédéral.

Le taux de l’obligation de 10 ans du gouvernement canadien a baissé d’environ 0,46 % durant le trimestre tandis que le taux du titre équivalent de 2 ans n’a baissé que de 0,35 %, causant un aplatissement de la courbe des taux pendant que les marchés d’actions reculaient. Les obligations de sociétés ont réagi nettement moins bien que celles du gouvernement fédéral en général, la confiance des investisseurs étant ébranlée par des enjeux non économiques, notamment des propos évoquant des guerres commerciales, des inversions de la courbe des taux, des politiques maladroites des banques centrales, la baisse des cours du pétrole et une bulle de l’endettement chinois. La sous performance matérielle des obligations des agences gouvernementales  est dû en partie au manque de liquidité du marché des obligations corporatives. Alors que les fonds d’obligations cherchaient à répondre au fort volume de demandes de rachat, les acheteurs présents sur le marché se sont retirés, ce qui a exacerbé le mouvement à la baisse et provoqué certaines ventes d’obligations plus liquides et, plus spécifiquement, d’obligations d’agences gouvernementales et de provinces.

Divulgations:

Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI revenu 3 mois -2,6%, 1 an -2,2%, 3 ans 2,6%, 5 ans 3,6% et depuis la création 4,5%. Les Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance-dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.

 


OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L’objectif de placement consiste à assurer une croissance du capital modérée. Le fonds investit, directement ou indirectement, dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres à revenu fixe et de titres de participation de sociétés canadiennes.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un risque faible à modéré et qui recherchent un placement diversifié, composé de titres de participation et de titres à revenu fixe.

STRATÉGIE 

  • Le Fonds détient des titres de participation de qualité supérieure ainsi que des titres à revenu fixe de première qualité.
  • La stratégie de placement est prudente et vise à préserver le capital. Elle se concentrera sur des sociétés à grandes capitalisations qui sont des chefs de file dans leur industrie, ont de fortes équipes de gestion, des antécédents de revenus favorables et un niveau d’endettement raisonnable.
  • Les échéances et la qualité de crédit des titres choisis positionnent le fonds de façon à ce qu’il puisse faire face à différentes phases du cycle économique.
  • Les émetteurs de dette de crédit moindre sont soumis à une analyse qui met l’accent sur la stabilité des flux de trésorerie et sur la valeur résiduelle des obligations.
  • Les titres à revenu fixe détenu seront en moyenne de qualité supérieure.

 

Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 31 octobre 2018

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -2,46 3,91 0,21 4,12 4,40 5,48

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

Le dernier trimestre de 2018 a été marqué par une volatilité accrue, les gains obtenus par les indices d’actions des récents trimestres s’étant effacés. Malgré des facteurs économiques fondamentaux relativement solides, une politique monétaire généralement conciliante et une baisse des impôts des entreprises aux États-Unis, les marchés d’actions à l’échelle internationale ont souffert de leur pire année depuis la crise financière mondiale. Les marchés réagissent mal à l’incertitude et, à n’en pas douter, nous en avons vécu beaucoup durant le dernier trimestre de 2018. Bien que l’accord commercial ACEUM remplace l’ALENA, la dispute commerciale entre les États-Unis et la Chine perdure et la négociation du Brexit se poursuit. L’une et l’autre mettent en jeu des liens commerciaux majeurs qui s’en trouveront affectés pendant des années. Les banques centrales du monde, entraînées par la Réserve fédérale américaine (Fed), sont en voie de normaliser leurs taux d’intérêt. Cependant, la question de savoir jusqu’à quel point et à quelle vitesse elles le feront a suscité une grande incertitude. Comme on s’y attendait, la Fed a annoncé la quatrième hausse de 2018 à la mi-décembre, mais a réduit ses prévisions de hausses futures, calculant qu’il devrait y en avoir encore deux en 2019. Au Canada, le principal enjeu demeure le secteur de l’énergie, un sujet qui est devenu très controversé en fin d’année. Les écarts entre les bruts Western Canadian Select et West Texas Intermediate ont atteint des sommets sans précédent en novembre. Du côté des marchés émergents, les tensions commerciales et la vigueur du dollar américain ont causé une grande incertitude. Finalement, durant le quatrième trimestre, les marchés boursiers du monde ont tous chuté.

Le Fonds était essentiellement stable par rapport à la cible au quatrième trimestre. Le portefeuille d’actions canadiennes a relativement bien performé ce trimestre-ci grâce à notre nette surpondération en consommation de base, notamment nos positions dans Metro et Alimentation Couche-Tard, suivie de près par la consommation discrétionnaire en l’absence de position dans Dollarama et la bonne performance de Gildan.  Les secteurs des services financiers et de l’énergie ont aussi fortement participé en raison de notre positionnement conservateur. Dans le portefeuille international, notre positionnement moins cyclique dans des secteurs comme les matériaux, les industries et l’énergie ont aidé à compenser les pertes absolues de ces secteurs. Les actions qui ont bien résisté faisaient généralement partie de secteurs plus défensifs, notamment celles de Roche et Unilever. Le fonds a livré un rendement inférieur à celui de l’Indice obligataire universel FTSE TMX au quatrième trimestre pour deux raisons avant tout. La surpondération du fonds en obligations de sociétés a nui à son rendement relatif vu l’élargissement important des écarts entre les obligations de sociétés canadiennes, ainsi que les positions du fonds dans des obligations liées à l’inflation ont aussi affaibli son rendement global du fait que les attentes inflationnistes au Canada ont été réduites.

Divulgations:

Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI 3 mois -4,5%, 1 an -2,4%, 3 ans 3,5%, 5 ans 4,8%, depuis la creation 6,2%. Les Fonds Jarislowsky Fraser Sélect BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance -dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.

 


OBJECTIF D’INVESTISSEMENT

L'objectif de placement consiste à procurer aux épargnants une croissance du capital à long terme. Le fonds investit, directement ou indirectement, dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres de participation d’émetteurs canadiens de grandes capitalisations.

IDÉAL POUR

Investisseurs qui sont prêts à tolérer un risque moyen et qui désirent ajouter un fonds d'actions canadiennes à leur portefeuille.

STRATÉGIE 

  • Le portefeuille est composé de titres de sociétés à grandes capitalisations qui sont des chefs de file dans leur industrie, ont de fortes équipes de gestion, des antécédents de revenus favorables et un niveau d’endettement raisonnable.
  • Les titres sont choisis en fonction d’une analyse fondamentale ainsi que d’une approche fondée sur la « croissance à un prix raisonnable » et une perspective d’investissement à long terme.
  • Le portefeuille peut détenir jusqu’à 15% de ses actifs dans des titres d’émetteurs étrangers qui démontrent une perspective de croissance élevée et un potentiel de risque inférieur à la moyenne.
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers)

Performance

En date du 31 octobre 2018

NOM DU FONDS DATE DE CRÉATION RENDEMENT (%)
6 mo AAJ 1 an 3 ans 5 ans Depuis le début
Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers) 7 octobre 2010 -4,12 6,23 -0,31 6,24 5,21 6,26

Équipe de gestion

Commentaire trimestriel

Le dernier trimestre de 2018 a été marqué par une volatilité accrue, les gains obtenus par les indices d’actions des récents trimestres s’étant effacés. À de nombreux égards, 2018 aura été l’antithèse de 2017; la volatilité a fait un retour en force, se manifestant autant par des fluctuations journalières que par deux « corrections » de plus de 10%.

Les marchés réagissent mal à l’incertitude et, à n’en pas douter, nous en avons vécu beaucoup durant le dernier trimestre de 2018. Bien que l’accord commercial ACEUM remplace l’ALENA, la dispute commerciale entre les États-Unis et la Chine perdure et la négociation du Brexit se poursuit. L’une et l’autre mettent en jeu des liens commerciaux majeurs qui s’en trouveront affectés pendant des années. Les banques centrales du monde, entraînées par la Réserve fédérale américaine (Fed), sont en voie de normaliser leurs taux d’intérêt. Cependant, la question de savoir jusqu’à quel point et à quelle vitesse elles le feront a suscité une grande incertitude. Comme on s’y attendait, la Fed a annoncé la quatrième hausse de 2018 à la mi-décembre, mais a réduit ses prévisions de hausses futures, calculant qu’il devrait y en avoir encore deux en 2019. Au Canada, le principal enjeu demeure le secteur de l’énergie, un sujet qui est devenu  très controversé en fin d’année. Les écarts entre les bruts Western Select et West Texas Intermediate ont atteint des sommets sans précédent en novembre. L’accès à de nouveaux marchés est limité par un manque de capacité des oléoducs et, tant qu’on ne réglera pas cette question  d’une manière concrète,  même l’aide fédérale de 1,6 milliard de dollars annoncée en décembre ne peut être considérée que comme une solution d’urgence. En outre, la fermeture de l’usine GM à Oshawa pourrait être un mauvais présage pour la fabrication d’automobile au pays.

Le portefeuille d’actions canadiennes a nettement surpassé l’indice de référence durant le trimestre. Notre surperformance ce trimestre-ci tient pour beaucoup à notre nette surpondération en consommation de base, notamment nos positions dans Metro et Alimentation Couche-Tard, suivie de près par la consommation discrétionnaire en l’absence de position dans Dollarama et la bonne performance de Gildan.  Les secteurs des services financiers et de l’énergie ont aussi fortement participé en raison de notre positionnement conservateur qui sous-pondérait les banques, surpondérait Thomson Reuters et privilégiait les pipelines au détriment des producteurs d’énergie. Ces résultats ont été partiellement neutralisés par la contribution négative des matériaux, surtout imputable à la baisse des cours de Nutrien et de CCL, deux positions importantes dont les attentes de rendement à long terme sont favorables. Notre absence des services de communication et services aux collectivités nous a quelque peu desservis durant le trimestre, vu la ruée vers les titres défensifs, mais nous continuons de croire qu’il existe de meilleures opportunités à long terme en matière de risque/rendement.

Divulgations:

Les rendements de la série F peuvent varier surtout à cause des honoraires et dépenses différents : le Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI 3 mois -8,0%, 1 an -5,5%, 3 ans 4,8%, 5 ans 4,9%, depuis la creation 6,8%. Les Fonds Jarislowsky Fraser BNI (les « Fonds ») sont administrés par Banque Nationale Investissements Inc., une filiale à part entière de la Banque Nationale du Canada. Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les peuvent tous être associés aux investissements dans les Fonds. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les valeurs des Fonds ne sont pas assurées par la Société de l’Assurance -dépôts du Canada ou tout autre assureur gouvernemental de dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur peut changer fréquemment et leur performance passée ne peut être nécessairement répétée. Les taux de rendement présentés sont basés sur les rendements totaux annuels composés sur une base historique, incluant les changements de valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions et ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des frais de distribution ou optionnels, ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de titres qui pourraient réduire les rendements.

Arrow

Documents règlementaires et votes par procuration

Nom du fond

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série T5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré BNI (Série F5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série Conseillers)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série F)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série T5)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série E)

Aperçu du fonds - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes BNI (Série F5)

Notice Annuelle

Notice Annuelle - Modification 1

Notice annuelle - Modification 1

Notice Annuelle - Modification 2

Notice Annuelle - Modification 3

Notice Annuelle - Modification 4

Notice Annuelle - Modification 5

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

États financiers intermédiaires - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

RDRF intermédiaire - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Prospectus

Prospectus Simplifié - Modification 1

Prospectus Simplifé - Modification 2

Prospectus Simplifié - Modification 3

Prospectus simplifié - Modification 4

Prospectus simplifié - Modification 5

Prospectus simplifié - Modification 1

Politique de vote par procuration et procédures

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect équilibré

Vote par procurations - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Rapport aux porteurs

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect revenu

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser sélect équilibré

États financiers - Fonds Jarislowsky Fraser Sélect actions canadiennes

Arrow

Contacts

fondsmutuels@jflglobal.com

Bureau de Montréal
Maxime Ménard
mmenard@jflglobal.com
Tel: (514) 842-2727
(866) 475-1875

Bureau de Toronto
Paul Ng
png@jflglobal.com
Tel: (416) 363-7417
(800) 736-8666

Bureau de Calgary
Don Herman
dherman@jflglobal.com
Tel: (403) 233-9117
(866) 475-1874

Bureau de Vancouver
Mark Fattedad
mfattedad@jflglobal.com
Tel: (604) 676-3612
(866) 475-1877