JFL

20 juillet 2016

Perspectives d'investissement - T2 2016

Les marchés financiers ont commencé le deuxième trimestre sur une note positive alors que les expectatives de hausses de taux d’intérêt ont été abandonnées par la Réserve fédérale américaine.  Les marchés boursiers ont poursuivi leurs reprises après une faiblesse au premier trimestre. Cependant, le vote pour le Brexit a brisé la reprise, mais, jusqu’à maintenant, l’interruption a été de courte durée, influencée par les attentes que les banques centrales augmentent leur soutien.

Nous continuons de prévoir un environnement économique où la croissance du PNB est modeste. À court terme, nous croyons que l’issue du Brexit est une crise politique plutôt que financière. À long terme, nous reconnaissons qu’il y a un élément d’anti-mondialisation dans le vote qui est partagé par les électeurs dans plusieurs économies développées, incluant les États-Unis. Cette situation en développement retiendra notre attention dans les années à venir, car il y aura des gagnants et des perdants qui seront issus de ce renversement dans la tendance à la mondialisation.  

back Retour